. .

 | 
 

 Domaine d'application

   

{{ }}


{{   }}
avatar

: 142
: 18/08/2007

: Domaine d'application    27, 2007 1:56 pm

4. Domaine d'application


Les technologies de l'information modifient profondment les modalits de cration et de diffusion des connaissances. L'mergence de la socit de l'infor-mation concerne au premier chef le secteur culturel, et a des consquences importantes pour les institutions publiques en charge du patrimoine : celles-ci considrent de plus en plus que la cration et la diffusion d'information font parties de leurs missions fondamentales.
L'utilisation de systmes informatiques dans les muses et organisations culturelles euro-pennes s'est largement dveloppe au cours des dernires annes. Une enqute ralise par l'ICOM-CIDOC en Septembre 1991 montre qu'entre 1989 et 1991 le nombre de muses utilisant un systme informatique pour la gestion des collections et pour la docu-mentation s'est fortement accru. La plus forte croissance est observe en Grande-Bretagne (avec 500 muses quips), aux Pays-Bas (avec 200 muses quips) et en France (avec 100 muses quips) .
En Europe, comme aux Etats-Unis ou au Canada, les institutions culturelles ont adopt des applications informatiques spcifiques. Ceci aboutit des solutions mutuellement incompatibles d'une institution une autre, voire au sein d'une mme institution. Les incompatibilits se situent aussi bien au niveau des logiciels applicatifs, qu' celui de la structure et des formats de l'information elle-mme. La plupart des muses et des insti-tutions culturelles disposent maintenant de bases de donnes pour la gestion des collec-tions, ou le catalogage du patrimoine architectural et des objets mobiliers. Chaque entit patri-moniale est rfrence dans ces bases par une fiche descriptive de rfrence. La structure de ces fiches diffre en gnral d'un muse l'autre, mais elles permettent toujours l'identification non ambigu des objets, et fournissent un certain nombre d'infor-mations leur sujet : catgorie, origine, travaux de restauration, emplacement actuel, etc.
L'importance conomique du tourisme culturel, les attentes des visiteurs, et les besoins en information de nouvelles catgories d'utilisateurs (ex.: marchands d'art, diteurs, mdiateurs culturels, police et douane, etc.) font que la documentation, au sens le plus gnral, devient l'une des principales productions des muses et institutions culturelles. La nature mme de cette documentation volue : initialement conue par les conser-vateurs et chercheurs pour satisfaire leurs propres besoins (conservation, catalogage, restau-ration, gestion des collections et des prts), elle est de plus en plus conue comme un moyen pour la prparation d'vnements et de produits culturels destins aux audiences les plus varies.
A titre d'exemple, une exposition est beaucoup plus qu'un simple accrochage d'une slection d'uvres qu'un conservateur sortirait de ses rserves ou se ferait prter par des institutions amies. Pour satisfaire les attentes des visiteurs, l'exposition doit tre conue partir d'un fil conducteur qui justifie la slection, oriente le visiteur, et l'aide comprendre quelles sont les caractristiques marquantes des uvres exposes. Celles-ci sont prsentes accompagnes d'informations sur leur contexte historique, social, biographique, technique, choisies en fonction du fil conducteur conu par le conservateur auteur de l'exposition. Cette documentation qui justifie l'exposition et explicite son fil conducteur est souvent reprise dans des produits drivs (livres, CD-ROMs) qui prolongent l'exposition et permettent au visiteur d'approfondir sa comprhension des uvres. La prparation de telles expositions ncessite de regrouper une documentation dtaille et de haute qualit. La possibilit d'identifier des objets pertinents par rapport au fil conducteur, la disponibilit d'une documentation fiable, prcise et complte sur ces objets et sur leur contexte, et bien sr la disponibilit des objets eux-mmes, sont des critres essentiels pour dcider de leur inclusion dans une exposition et dans les produits drivs.
Pour faciliter l'organisation des expositions et des vnements culturels ou pour permettre la publication de livres ou de CD-ROMs, les institutions culturelles, les diteurs, les bibliothques, les agences photos, les laboratoires de recherche, doivent partager ou changer des informations.
Dfinir et valuer les architectures logicielles et les outils permettant la production et le partage d'une information prenne, rutilisable et de qualit par les diffrents acteurs concerns par la gestion, la prservation, l'tude et la valorisation du patrimoine culturel, tait l'objectif fdrateur des travaux entrepris dans le cadre de Mdiaculture.

_________________
***

" .. .. .. "
    
 
Domaine d'application
    
1 1

:
 ::   ::   :: Informatique-